vendredi, avril 14, 2006

Pierre Boulez aux machines




Cette photo est aussi parlante. Elle permet de découvrir Pierre Boulez devant les "machines" en 1958 alors qu'il prépare "Poésie pour pouvoir", une oeuvre mixte, bande magnétique et instruments. Une pièce que n'appréciera pas Pierre Boulez dans la mesure où les moyens techniques de la fin des annés cinquante n'étaient pas à la hauteur de ce qu'il souhaitait. Des moyens dont il pourra disposer avec Explosante Fixe (1971) et surtout avec le magistral Répons réalisé en 1981 avec les moyens de l'Ircam, notamment avec cette conjonction de l'ensemble Intercontemporain et la fameuse station de travail 4X en temps réel.
Invité par Heinrich Strobel, directeur du département de la musique de la radio du Südwestfunk (SWF) de Baden-Baden, où il sera dès 1959 "compositeur en résidence". Mais en 1958, au studio de la SWF il prépare ses sons électroniques avec les oscillateurs et autres filtres. C'était il y a 48 ans. On peut mesurer le chemin parcouru...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home